Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/02/2013

Compte-rendu des disq'uteurs (janvier 2013)

 

Les disq’uteurs

 

Lundi 28 janvier 2012

Une session "A vos méninges!" riche en participants et en découvertes!

Après une intro sur la HIFI ou comment optimiser votre installation audio, nous démarrons sur les chapeaux de roues avec Beck.

odelay_beck.jpgBeck. - Odelay / Allmusic (1996)

Ce bricoleur, éclectique dans ses compositions représente le son du rock indé des années 1990. Ce touche à tout, influencé par Neil Young ou Gainsbourg nous livre dans cet album, deux titres phares : Devils Haircut ou Where It's At, dont nous nous délectons.

Dans la famille rock, je demande Mammatus

Mammatus. - Mammatus / Holly mountain (2008)Mammatus+s.jpg

Ce second album, éponyme, du groupe de stoner californien n'est formé que d'un seul morceau, scindé en 4 pistes. Psychédelique, transcendant, tel est le morceau que nous écoutons ; Dragon of the deep - part one.

Pink Floyd - Ummagumma.jpgPink Floyd. - Ummagumma / EMI (1994 mais 1ère édition : 1969)

Ummagumma est le premier album-concept de Pink Floyd et l'un des premiers de la mouvance rock psychédélique / rock progressif britannique (avec S.F. Sorrow des Pretty Things et Sgt. Pepper's Lonely Hearts Club Band des Beatles). Le terme Ummagumma semble ne pas avoir de sens précis. C'est en fait une expression argotique qui signifie « enlever ses bottes », mais aussi « faire l'amour ». Mais cela pourrait aussi désigner le rock 'n' roll. A vous de vous faire votre opinion!

De l'autre côté de l'Atlantique, on retrouve Latheral, artiste engagé et grand défenseur des rythmes traditionnels de Mayotte.

Lathéral & JLatheral5.jpgimmy. - Riyelewa (2005)

L'album Riyelewa(On a compris) est une consécration. Cet album est riche, dans tous les sens du terme. La collaboration des musiciens JIMMY et Foundi Colo Hassani, deux ténors de la musique traditionnelle mahoraise, a contribué à un succès sans précédent de l'artiste. Le premier joue du gaboussi (guitare traditionnelle à trois cordes) et le second joue du dzindzé (instrument à cordes connu à Madagascar sous le nom de valiha). Dans cet album Latheral porte un regard particulièrement virulent sur les hommes politiques de l'archipel des Comores (qui réunit l'île de la Grande Comore, d'Anjouan, de Mohéli et de Mayotte). Intéressant donc mais à écouter avec modération ; la musique mahoraise, inspirée notamment de la musique malgache, est très répetitive. Ce style s'explique par l'utilisation de la musique dans le murengué (mélange entre boxe et capoeira) et dans certaines cérémonies rituelles où est pratiquée la transe. 

516a-UHwpWL._SL500_AA280_.jpgCherhal, Jeanne. - L'eau / Tôt ou tard (2006)

L'eau est le troisième album de la chanteuse nataise. Également disque d'or, il apparaît plus abouti musicalement, et les thèmes qu'elle y aborde sont à la fois plus personnels et plus engagé. Nous y découvrons "Tu m'attires" 

Une autre femme est à l'honneur :

Berry. - Mademoiselle / Mercury (2008)32160-berry.jpg

Arrivée sur la pointe des pieds dans le paysage musical français, Berry s'y est remarquablement installée avec Mademoiselle, son premier album, un savant mélange de chansons pop, douces et graves dont "Las Vegas", que nous écoutons.

Sans transition,

MASS HYSTERIA - l'armée des ombres.jpgMass hysteria. - L'armée des ombres / Verycords (2012)

Né en 1993, Mass Hysteria est un melting-pot de la scène alternative française. Venu indifféremment du punk, du métal voire du death metal, les cinq premiers membres orientent leurs compositions vers un metal industriel alors novateur en France, sans pour autant oublier les influences hardcore dans lesquelles tous les membres ont baigné lors de leurs premières expériences musicales. Mass Hysteria peut se targuer d'être l'un des rares groupes de metal à chanter uniquement en français (sauf rares exceptions en anglais). "Soyez vous-mêmes" est issu de leur 7ème album ; L'armée des ombres.

Valikiria. - Here the day comes / (2012)Valkiria-Here-The-Day-Comes-e1334039467762.png

Les italiens de Valkiria ont eu une idée originale pour le cinquième album du groupe : quitte à l’intituler Here The Day Comes, pourquoi ne pas donner à chaque chanson le nom d’une partie de la journée ? Ainsi, le premier des sept morceaux se nomme "Dawn" (Aube") et le dernier "Night", en passant par "Sunrise" que nous écoutons. Ce genre de petits détails assez poétiques sied bien au genre proposé par le groupe : le black doom-death à tendance gothique, genre qui vise à l’exaltation de la contemplation et de la mélancolie humaine.

Du métal à la pop, il n'y a qu'un disq'uteur!

To+the+Bone+png62.pngLes Kinks. - To the bone / Grapevine (1994)

Nous redécouvrons un des groupes fondateurs de la pop anglophone à travers un titre de 1974 "Muswell Hillbillies". Tellement plaisant que nous poussons jusqu'aux titres aux accents folk & country "Suny afternoon" et "All day and all of the night" de ce disque fait à l'instinct!

A 2 000 kms de là,

Sigur Ros. - Takk / EMI (2005)1248776112_sigur-ros-takk-front.jpg

C'est en Islande que nous retrouvons Sigur Ros avec leur 4ème album Takk (Merci) et les pistes "Takk" et "Glosoli". C'est en vonlenska (langue ressemblante à celle utilisée par la chanteuse Lisa Gerrard) que chante ce groupe de post rock pour un résultat tout en douceur et en harmonie.

album-fatou.jpgDiawara, Fatoumata . - Fatou / World circuit (2011)

C'est sous le soleil malien que nous nous raprochons de la fin de la soirée avec les titres "Kanou" et "Sowa" de la chanteuse, comédienne et auteur-compositrice-interprète malienne qui a, depuis 1998, posé ses bagages en France. Tirant son inspiration de la tradition du chant wassoulou, ses rythmes sont également modernes grâce aux ambiances jazz et blues quelle demande aux musiciens qui l'accompagnent.

En concert à l'espace Django Reinhardt de Strasbourg le 21 mars prochain!

115761452.jpg

Corringe, Michel. - Laissez nous vivre / Mam (2012, réed. d'un album de 1975)

C'est en poésie que nous découvrons ou redécouvrons "Les oiseaux sauvages" et "Me retrouver" du compositeur oublié, influencé par Jack Kerouac qui a vécu sa vie et sa carrière (de 1968 à 1982) de manière libre, sensible et marginale.

Et nous terminons en beauté avec

CLP-1577_1.jpgGetz, Stan. - Focus / Verve music (1997)

Sur cet album, arrangé par Eddie Sauter, le célèbre saxophoniste est accompagné par un orchestre à cordes. Disque très composé et assez sophistiqué, ce qui peut dérouter les néophytes. A écouter : "I'm late, I'm late"



Et voilà pour cette nouvelle soirée musicale!

Rendez-vous

 

Lundi 25 février

« C’est drôle, c’est nul, c’est bizarre … mais j’adore ! » 

Venez nous faire découvrir différentes versions d’une même chanson


Et découvrez les disq'uteurs en image en cliquant ici!





16:07 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.